• Poésie : Malae Vitae

    Dans l'existence futile et malsaine
    Un jour de décembre on m'a jeté
    Et maintenant que surgit ma peine
    Les Hommes, tout autour, m'ont rejeté.

    Oh existence ! Oh démoniaque vie !
    Qu'ai-je fait pour mériter ta haine?
    Un Homme différent mérite t-il tant de peines?
    Oh démoniaque vie ! Que je te hais, que je t'oublie !


    Vous, petits hommes incultes qui ne comprenez rien
    Vous me donnez le mal, je vous donne le bien
    Faut-il, pour être heureux, ne pas être un bon?
    Qu'importe ! Dans leur vie, justes et bons triompheront.

    Ma vie n'est qu'un passage, la Vie : éternité
    Mais quand les hommes meurent, toutes les âmes restent
    Dans le monde supérieur magnifique et Céleste
    Seuls les esprits bons et justes demeurent à jamais.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Décembre 2005 à 18:06
    très beau
    texte, la haine pour dire je t'aime, je t'aime et je te déteste, qu'elle maladresse
    2
    Lundi 9 Janvier 2006 à 17:12
    Malae vitae
    Touchant de vérité ... Bravo ! Solange
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :