• Interview de Jean-Yves Lafesse (24 octobre 2006)

     

     

    Jean-Yves Lafesse

     A l'occasion de la sortie de son nouveau DVD « Lafesse Gauche, Lafesse Droite » le 6 novembre, Jean-Yves Lafesse, originaire de Pontivy, revient sur l'étonnant rôle 

    que la Bretagne a jouée et joue encore dans sa carrière de comique. La Bretagne, qui sera également le point de départ de son prochain long métrage. 



    Avant de parler boulot, parlons brièvement de vos vacances ? Vous les passez à Plouescat ?


    Oui, j'ai passé des vacances à Plouescat, mais aussi un peu partout en Bretagne, mais ça n'a jamais été que des vacances : malheureusement pour les enfants et les compagnes car quand on est hyperactif et qu'on écrit tout le temps et qu'on ne lâche rien...il ne se passe pas une journée sans que l'on écrive mais c'est ça qui est génial aussi la passion du travail !  
     
    Venons en donc maintenant à votre travail, avec ce nouveau DVD « Lafesse Gauche, Lafesse Droite ». Pourriez-vous nous le présenter en quelques mots ?

    Le premier DVD, Lafesse Gauche, est un choix que j'ai effectué avec mes frères parmi des heures et des heures de ce qui était déjà connu. C'est vraiment le best-of !
    Le deuxième DVD, Lafesse Droite , ce sont des inédits, des choses qui sont passées à la télévision une seule fois à pas d'heure ! Et là encore, on a choisi ce qu'on préférait.
     

    Best-of, signifie t-il « fin de carrière » ?

    Non, c'est un virage. Là je prépare un film et également mes débuts sur scène, enfin...surtout ceux de Madame Ledoux (N.D.L.R : personnage inventé par JY Lafesse dans ses canulars téléphoniques) qui s'intitulera le « One Woman-Show ».  


    Justement, beaucoup d'admirateurs vous imaginent sur scène et ne savent pas quoi penser de vous à ce propos !
     

    Eh bien je suis comme eux ! C'est justement parce que je ne savais pas quoi y faire que je n'y allais pas. Mais maintenant, je vois mieux. Il sera question de la Bretagne mais à titre exceptionnel. Madame Ledoux a vécue des choses qui méritent d'être contées ! (rires)
     

     

    Et le cinéma, c'est pour quand ?

    Pour 2007 si tout se passe bien. Je n'ai jamais considéré que les choses étaient acquises et ce n'est pas parce que je m'appelle Lafesse que je pourrai faire un film plus vite qu'un autre.
    La preuve : ça fait sept ans que je l'écris.
     

    Vous passerez donc cette fois derrière la caméra...


    Oui c'est ma formation de réaliser des films. Je n'ai fait que des films publicitaires jusqu'à présent. Mais le long métrage c'est toute ma vie depuis sept ans et sept jours sur sept.  

    Pourriez-vous nous en parler ?

    Il commencera en Bretagne au 15ème siècle et se terminera à Paris de nos jours. Et il est fortement question d'une malédiction bretonne ! C'est tout ce que je peux dire.  

    « Pourvu que ça dure » « Les yeux dans Lafesse » « Plus loin dans Lafesse » autant de succès que vous comptez...pourquoi un tel succès ?
     

    Très bonne question. Peut-être parce que je pratique la farce comme un enfant et que les gens qui aiment ça en sont toujours aussi. Et peut-être également que les trucs que je fais ont un sens parfois, en tout cas je l'espère, et que l'enfant que l'on a tous en nous reconnaît les exagérations du mode de vie adulte.
     

    Quelles évolutions pour Lafesse dans ses impostures ?  

    Je viens de tourner un autre DVD où je me suis déguisé en chinois, en sado-maso, en vieux, en petite vieille et tout ça parce que je ne l'avais jamais fait ! Et ça marche, c'est pire, c'est lamentable ! (rires). Je rêverai aussi de faire des impostures sur un site Internet et c'est normalement ce que je vais faire car ce média est aujourd'hui le seul endroit où la liberté de chacun peut se faire si les internautes arrivent à défendre le point de vue de la création. 


    Regrettez-vous quelque chose dans tout ce que vous avez-fait ?

    D'avoir commencé ! (rires) je plaisante ! Je crois que je regrette de ne pas être parfois allé encore plus loin dans la folie et de ne pas avoir trouvé encore plus de choses dans la rue et sur les plages. Mais je ne regrette rien de tout ce que j'ai pu faire ! 
     

    Et dans ce que vous n'avez pas fait ?

    J'aurai bien aimé avoir un peu de temps dans ma journée comme je dors très peu. J'aurai bien aimé faire de la recherche et également travailler sur la faune et la flore aquatique bretonne pour permettre de les développer et de les protéger, car là elle est condamnée visiblement...J'aurai bien aimé piéger Bush...mais bon ce sera dans une autre vie ! 

    A qui conseilleriez-vous votre DVD en particulier ?


    Ce que je vais dire va être considéré comme démago, stratégie marketing ! Mais non je n'en suis pas là. Je le conseille à tout le monde car tout le monde a besoin de rire ! 


    Petit test : Quelle est l'expression qui vous a tant suivie tout au long de votre carrière et qui pourrait clore notre entrevue !
     
     
    A voté ?? (rires)... Pourvu que ça dure !



    « Lafesse Gauche, Lafesse Droite » disponible en double DVD à partir du 6 novembre 2006 chez StudioCanal. 19,99 € 



     

     Interview réalisée par Sébastien Kerroux   




     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :