• Illumination


    Ô Soleil radieux, toi seul peut m'éclairer.
    Il n'existe aucun autre qui puisse te remplacer.
    Toi qui a caressé mon âme.
    Toi, qui a tué mes petits drames.


    Ô Soleil merveilleux, pourquoi m'as tu quitté ?
    En existe t'il d'autres qui pourront m'aimer ?
     
    Toi qui m'a tant illuminé
    Toi...qui m'a tant trompé.


    Poème daté du 31.12.2006


  • Commentaires

    1
    celle"qui a tué
    Lundi 1er Janvier 2007 à 22:48
    réponse
    Ce soleil qui en un instant s'est fait ombre de ta vie, par simple insouciance et injuste defiance, ne t'a point trompé, aujourd'hui ces dards, si chauds hier se sont perdus de larmes dans tes yeux et dans les miens, le soleil resplendira encore auprès de toi et auprès de mon âme qui n'oublie pas la chaleur de tes bras. Comme un pardon, une supplique, reste auprès de moi...
    2
    Erwann
    Vendredi 5 Janvier 2007 à 18:06
    France Gall
    Bonjour! Tout d'abord je trouve ton blog très bien fait, j'aime assez ta manière d'écrire! Je suis arrivé ici par hasard, par une recherche depuis Google. Je suis désolé car comme l'indique le sujet de mon message je voudrais parler de l'article qui est sur ton blog concernant France Gall. J'ai lu les commentaires que tu as laissé et j'ai été complètement surpris de ce que tu as dis, comme quoi avant que Michel Berger ne meurt il voulait se séparer de sa femme pour rejoindre une autre femme au Canada! Je voudrais donc savoir où as-tu entendu ça car vraiment je connais bien leur "univers" et c'est bien la première fois que j'entends ça... J'ai par ailleurs remarqué que tu étais le créateur d'un site consacré à Michel Berger que je connais depuis pas mal de temps! Voilà j'espère que tu me répondras tu as mon adresse internet. Merci d'avance! Erwann
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :